En 14 arrêts, sur 12 km, vous parcourez l’histoire dans un paysage grandiose. Vivez cet épisode incroyable de la guerre franco-prussienne de 1870 !

Alors que l’armée de l’Est du général Bourbaki devait secourir la place forte de Belfort, tenue par le colonel Denfert Rochereau, les Allemands réussissent à la repousser vers la frontière suisse. L’étau se resserre autour des 90 000 soldats français. Le général Bourbaki décide de faire retraite vers Pontarlier pour atteindre Lyon, resté libre. Mais l’hiver est très rigoureux, Pontarlier est enfoui sous 1 m de neige. Les soldats affamés, fatigués, gelés arrivent dans la petite ville de 5 000 habitants, totalement pris au dépourvu. Pour sauver ce qu’il reste de l’armée, le général demande l’asile à la Suisse. Le 1er février 1871, des colonnes de soldats en haillons, de chevaux exsangues, de voitures, de pièces d’artillerie s’étirent, interminables, sur les routes vers la frontière. Le château de Joux se tient prêt à les protéger des ennemis allemands…

Tous les mardis et jeudis du 21 juillet au 20 août. Rendez-vous à 9h au musée de Pontarlier.