Après plusieurs mois dans l’atelier des restauratrices Aude le Grand et Eléonore Richer, les coiffures, cuirasses et uniformes militaires sont revenus à Pontarlier. Les restauratrices ont pu dépoussiérer, nettoyer, traiter, recoudre, renforcer, consolider les différentes pièces altérées. Les œuvres retrouvent un nouvel éclat, pour se préparer à leur exposition dans le futur musée d’art et d’histoire du château de Joux. On redécouvre avec plaisir la beauté des uniformes de l’armée française du Second Empire !

Ce projet a été réalisé avec le soutien de la Direction régionale des affaires culturelles de Bourgogne Franche-Comté

consequat. Curabitur mi, elit. felis ut quis Praesent