Diaporama

Quoi de neuf ?

Quoi de neuf ?

Protocole Covid19

Préparez votre visite sereinement !

suite...

Commémoration du 10 mai : Portrait de Toussaint Louverture

Découverte du portrait de Toussaint Louverture

suite...

Commémoration du 10 mai : La cellule de Toussaint Louverture

Visite virtuelle de la cellule de Toussaint Louverture

suite...

Modes de règlements

CB / Chèques / Chèques Vacances et Espèces

suite...

Musée d'armes anciennes

suite...

Médaille Souvenir

suite...

Accueil > Actualités > Quoi de neuf ? > Commémoration de l'abolition de l'esclavage

Commémoration du 10 mai : Portrait de Toussaint Louverture

Découverte du portrait de Toussaint Louverture

Pour le 10 mai 2020, à l’occasion de la 15ème Journée nationale des mémoires de l’esclavage, des traites et leurs abolitions et en partenariat avec la Fondation pour la mémoire de l’esclavage, nous disons « c’est notre histoire ! »avec le portrait de Toussaint Louverture conservé au Musée de Pontarlier.

Toussaint Louverture, défenseur de l’abolition de l’esclavage et grand précurseur de l’indépendance d’Haïti est mort au Château de Joux le 7 avril 1803.

Dans les années 1840, il nait esclave sur la plantation du comte de Bréda au Haut-du-Cap dans la prospère colonie française de Saint-Domingue (aujourd’hui Haïti). Elevé comme esclave domestique, dans la case de son maître, Bayon de Libertat, gérant de la plantation, il assure les fonctions de cocher. Il apprend à lire et écrire. A 33 ans, en 1776, il est affranchi et valorise une plantation de café où il possède 13 esclaves.

La nuit du 22 août 1791, alors que la Révolution française agite la métropole, Toussaint organise l’insurrection des esclaves des ateliers du Nord. Ces révoltes aboutissent à la première abolition de l’esclavage par la France le 4 février 1794. Un temps au service des Espagnols, Toussaint Louverture se rallie à la France qui représente le combat pour la liberté. Ses talents militaires lui permettent de de devenir général de division de l’armée française, en 1796. Il s’affirme de plus en plus comme le maître de Saint-Domingue et réussit à réunir l’intégralité de l’île sous son autorité. En 1801, il promulgue une constitution autonomiste qui le nomme gouverneur à vie. Cet acte provoque la colère du consul Napoléon Bonaparte qui envoie une armée de 86 vaisseaux pour rétablir le pouvoir de la métropole à Saint-Domingue. Après une résistance de 4 mois, Toussaint Louverture est arrêté par traitrise le 7 juin 1802. 

#10 mai #Patrimoinesdechaines #Cestnotrehistoire #FME #PaOubliye




Retour
 
Présentation générale - Musée d'armes - Route des Abolitions - Le Château de Joux vu du ciel - Travaux de restauration - Visites guidées - Visites libres - Visites en langues étrangères - Activités scolaires - Préparer votre visite - Programmation 2019 - Programmation 2020 - Dates et horaires d'ouverture 2020 - Accès - A voir, à faire - Tarifs 2020 - Nous contacter - Pré-réservation