Diaporama

Découvrir Joux

Quoi de neuf ?

Accès au grand puits - Réouverture

Après 10 mois de fermeture pour mise en sécurité, le grand puits est de nouveau accessible.

suite...

Billet 0 €uro souvenir du Château de Joux


suite...

Médaille 2014

suite...

Accueil > Découvrir Joux > Travaux de restauration

Travaux de restauration

Travaux de restauration

travaux - photos ccl

Si le Château se présente sous un aspect redoutable et imprenable, il n’en est pas moins très sensible aux attaques menées par les conditions météorologiques. Ainsi, les gouttes de pluie qui se fraient un chemin à travers les joints contribuent, par leur action, à la dégradation des murs. Les variations thermiques brutales et importantes (on peut passer de – 20° le matin à + 20° l’après midi au soleil) participent à ces attaques contre l’édifice.
A la fin des années 90, il était devenu évident que la dégradation de l’édifice et des différents corps de bâtiments et remparts s’était amplifiée. Sans une action concertée de grande ampleur, on risquait de perdre définitivement ce monument emblématique de la Franche-Comté et du Haut-Doubs. Aussi, les partenaires de la Communauté de Communes que sont l’Europe, l'État par le Ministère de la Culture, la Région de Franche-Comté, le Département du Doubs, se sont engagés dans une vaste opération de sauvegarde. Et, pour accompagner la restauration, ils ont parallèlement décidé de mener un projet portant sur la valorisation culturelle et touristique du site.
C’est ainsi qu’ont débuté en 2000, les travaux de restauration qui se sont poursuivis pratiquement sans interruption jusqu’à aujourd’hui. Reconstruire des parements effondrés tel que celui de la « Tour du Fer à Cheval » ou de la terrasse de la troisième enceinte, ou démonter et reconstruire ceux qui menaçaient de s’écrouler sur les différentes enceintes ont été les principaux travaux réalisés. Afin de garantir la longévité de la reconstruction, la mise en place de dispositifs d’étanchéité a systématiquement accompagné les travaux de maçonnerie.
Le projet de restauration était estimé, à l’origine, à 11,5 millions d’euros. 6 millions ont été réalisés. L’Europe, l'État, la Région de Franche-Comté, le Département du Doubs ont aidé financièrement la CCL à plus de 90 %.
En complément, la Communauté de Communes a réalisé l’aménagement d’un nouveau parking et a raccordé le Château aux réseaux d’eau potable et d’assainissement.
Aujourd’hui, une nouvelle tranche de travaux de restauration est en préparation. Elle portera sur la Tour Grammont (1ère enceinte), le donjon (1ère enceinte), les bastions Vauban (4ème enceinte), le pavillon des Officiers (5ème enceinte).
De plus, la CCL s’est engagée dans la phase « valorisation » avec pour objectif la remise en état et la réhabilitation du casernement Joffre. On devrait trouver, dans ce bâtiment, le musée d’armes dont la collection sera exposée dans des conditions dignes de son prestige et où elle sera protégée de l’usure du temps, de l’humidité, des moisissures, etc… ainsi que des salles d’expositions temporaires et d’accueil pour les groupes (scolaires, entreprises…).

Retour
 
Présentation générale - Musée d'armes - Route des Abolitions - Le Château de Joux vu du ciel - Travaux de restauration - Visites guidées - Visites en langues étrangères - Nouveautés : Visiter le Château autrement... - Animations scolaires - Préparer votre visite - Programmation 2017 - Programmation2016 - Programmation 2015 - Programmation 2014 - Dates et horaires d'ouverture 2017 - Tarifs 2017 - Accès - A voir, à faire - Nous contacter - Pré-réservation