Diaporama

Ce que l'on raconte

Quoi de neuf ?

Info ouverture

OUVERT

Musée d'armes anciennes

suite...

Billet 0 €uro souvenir du Château de Joux


suite...

Médaille Souvenir

suite...

Accueil > Découvrir Joux > Présentation générale > Ce que l'on raconte > Les Dames des Entreportes

Les Dames des Entreportes

Un sire de Joux avait trois filles : Loïse, Berthe et Hermance qui rivalisaient de beauté. Elles étaient également extrêmement coquettes, ce qui les poussait à enflammer le cœur de tous les chevaliers et écuyers du voisinage puis à les délaisser aussitôt. Cédant à la colère et à l'impatience devant leur refus obstiné de tous les bons partis, leur père décida d'organiser un tournoi dont les vainqueurs auraient pour récompense la main de ses trois filles. Peu de chevaliers se présentèrent au tournoi, chacun connaissant trop bien l'humeur capricieuse et l'inconstance des belles demoiselles de Joux. La fortune des armes sourit à Bras-de-Fer, Raymond le Bossu et Hugues-au-Pied-Fourchu, dont la méchanceté n'avait d'égale que la laideur.
Le jour des noces, les fiancées s'étaient fait remplacer par des servantes. La supercherie découverte, leur poursuite s'organisa en direction de Pontarlier puis du défilé des Entreportes, où les seigneurs abusés les rejoignirent. Mais lorsqu'ils voulurent prendre dans leurs bras les demoiselles de Joux, ils n'étreignirent que... trois statues de pierre que l'on peut encore voir aujourd'hui et qui sont connues sous le nom de "Dame des Entreportes".

Retour
 
Présentation générale - Musée d'armes - Route des Abolitions - Le Château de Joux vu du ciel - Travaux de restauration - Visites guidées - Visites en langues étrangères - Activités scolaires - Préparer votre visite - Programmation 2018 - Programmation 2017 - Programmation2016 - Dates et horaires d'ouverture 2018 - Tarifs 2018 - Accès - A voir, à faire - Nous contacter - Pré-réservation